Menu Fermer

Phénix

Phénix – Mon interprétation

***

Lorsque le ciel me sera conté,
J’en apprendrai l’éternité
Et lorsque la Terre aura tremblé,
Je comprendrai la relativité…

Qu’est-il de plus beau en ce monde
Que la Nature d’un homme blessé?
Et qu’est-ce qui sait mieux scintiller
Que le diamant qui se fait oublier?

Sur fond d’une musique céleste,
Et dans le cœur d’un enfant esseulé,
Dans ce grand vide qui tourbillonne,
J’entends l’appel du tout vivant.

Est-il bien vrai qu’il y eu l’oiseau
Qui su renaître de ses cendres?
A t-il chuté de tout en haut?
Est-ce un besoin, se faire entendre?

Un souffle court dans le chaos
D’une existence sans queue, sans tête,
A la recherche d’un radeau,
D’un brin d’espoir pour un poète…

Les maux font se poser les mots
Comme savent le faire chacune des larmes
Que je retiens, dedans, bien au chaud,
« -Au grand silence! » s’exprime mon âme.

Enfin…

Hermanito

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :