Menu Fermer

Rêver Éveillé

Parler à un arbre et chanter comme l’oiseau
Suivre le courant, pouvoir écouter l’eau
Se réchauffer d’un simple feu de bois
Se sentir entier et non plus en éclats…

Goûter au soleil, s’abreuver des étoiles
Faire honneur à la Terre en semant derrière soi
Des myriades de graines qui parleraient d’amour
Et que de chaque prière naisse le nouveau jour…

J’imagine le temps de l’horloge qui s’est tue
Des fardeaux posés au coin de chaque rues
Que le vent balaye, que la pluie nettoie
Que de chaque rumeur résonne la joie…

Jouer comme une enfant et rêver des sirènes
Partir loin, au large juste en fermant les yeux
Revenir grandie, belle comme une reine
Comme un reflet de lune qui caresse les cieux…

Mon Dieu qu’il est bon de rêver éveillé
De quitter les ténèbres le temps d’un poème
Comme pour tendre une main à l’être esseulé
Le savoir en Soi et pouvoir lui dire « je t’aime ».

Hermanito

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :